Aide-toi un peu

« Rien dans ce monde n’arrive par hasard » – Paulo Coelho

Tout arrive pour une raison. Il faut tout de même y mettre du sien!

Pendant plus d’une décennie, ma vie était surchargée de fêtes, de soirées, d’expériences de toutes sortes. Mon vocabulaire n’incluait pas le mot « NON ». J’acceptais TOUT ce que me proposait la vie, je vivais pleinement. On n’a qu’une vie à vivre après tout!

J’ai eu le privilège de rencontrer des personnalités connues, de sortir dans les plus beaux endroits, de participer à des événements privés et de faire partie du « VIP ».

Toutes ces belles occasions associées à ma meilleure amie de l’époque, l’alcool, étaient grandioses! Paraît-il…

Chaque lendemain, je vivais le « jour de la marmotte ». Pertes de mémoire, culpabilité et angoisse. Le même scénario se répétait.

Un matin, je gardais ma filleule de 2 ans. Elle dormait calmement dans son berceau. J’étais encore sur les vapeurs d’alcool de la veille. Un sentiment de désespoir m’a envahi.

À ce moment, j’ai pris la décision que c’était terminé. J’en avais assez. Ma vie prendrait alors un tournant 360 degrés. J’allais vivre un mode de vie sain. J’allais vivre dans la sobriété.

Au fil des ans, j’ai raconté mon histoire à des amis, à ma famille et même à certaines personnes gens que je rencontrais par pur hasard. La première question que l’on me
posait : «  Comment as-tu fait? »

J’ai pris une décision. J’ai regardé au ciel, je me suis agenouillée et j’ai demandé à l’univers de me sortir de ce pétrin. J’ai accepté que, sous mon contrôle, mais vie n’aurait aucun sens. Sous mon contrôle, ma vie serait remplie de culpabilité et d’anxiété. Mon égo avait pris toute la place et elle me tirait vers le bas.

J’ai donc mis ma vie, dans les mains de quelque chose de plus grand que moi et j’ai décidé de me laisser guider.

Publicités

Se rendre à l’évidence

Après avoir lu la majorité des livres dans le rayon bien-être de la librairie, je suis arrivée à la conclusion que quelque chose ne tournait pas rond avec moi.

J’ai tenté de mettre le doigt sur le bobo, de comprendre pourquoi, malgré que j’avais tout pour me sentir bien, je ressentais une présence abdominale, une sensation omniprésente qui me dictait quoi faire, quoi sentir, quoi dire.

Cette sensation de brûlure était là et je l’alimentais sans cesse. J’ignore quelle était la nature de sa présence et comment j’arrivais à la maintenir en vie, mais elle y était!

J’ai donc décidé de lâcher prise et d’accepter que ce que je ressentais à l’intérieur de moi était là pour rester, que je devais l’amadouer et apprendre à vivre en sa présence.

Les ordres qu’elle me dictait et la façon ratoureuse d’influencer mes choix me propulsaient trop souvent vers l’échec et le mal être.  Impatience, malhonnêteté, jugement, colère et peur, étaient les sentiments qu’elle me poussait à ressentir face aux situations de la vie. Tout sur ma route était négatif, lourd.

Après plusieurs années de relation avec elle, je me suis trouvée dans un cul de sac. Épuisée, seule et dépendante.

Afin de trouver du réconfort, je me suis tournée vers ce qui m’était familier et ce qui me rassurait; une visite à la librairie. Une phrase ou un mot pouvait me faire du bien et me remettre sur la voie de l’espoir de trouver la solution à mon problème.

Et cette fois, j’ai trouvez ce que je cherchais!